Quelle est la méthode d’anesthésie la plus confortable lors d’une greffe de cheveux ?

Généralement la greffe de cheveux est une opération qui se déroule sous anesthésie locale. Cela peut être fait par la méthode traditionnelle c’est-à-dire par injection avec une aiguille, ou cela peut être fait sans aiguille, par injecteur à pression. Pour effectuer une anesthésie locale on distingue deux types d’injecteurs à pression : l’injecteur sans aiguille en plastique avec une pression moins forte et qui prend 2 à 3 minutes avant de faire effet, et l’injecteur ans aiguille en acier avec lequel la dose d’anesthésie peut être augmentée en une fois. Lorsque l’on utilise l’injecteur sans aiguille en acier, l’anesthésie peut prendre effet en quelques secondes. Le contact direct avec la peau du patient est réduit autant que possible. Avec un injecteur fonctionnant sous haute pression les principes actifs sont rapidement diffusés dans la peau. La conséquence directe est une absence totale de la douleur que l’on ressent généralement avec une injection par aiguille.

À l’heure actuelle, la méthode d’anesthésie la moins douloureuse et donc la plus confortable pour le patient lors des greffes de cheveux, est l’association de la sédation et de l’anesthésie sans aiguille. Il est scientifiquement prouvé que c’est la méthode la plus performante pour que la douleur soit réduite et pour en savoir plus on administre d’abord une sédation et ensuite les produits anesthésiques locaux sont appliqués grâce à un injecteur sans aiguille à corps en acier. La principale exigence de cette méthode est d’administrer les médicaments de la sédation par voie intraveineuse seulement quelques minutes avant l’intervention. La procédure de sédation est faite par un anesthésiste en prenant en compte différents paramètres comme l’âge du patient, son poids et sa condition physique aussi. C’est un processus différent de celui de l’anesthésie générale qui endort profondément et le rend inconscient. Avec la sédation le patient sera éveillé tout en restant détendu et à l’aise. La sédation est considérée comme une pratique sûre parce qu’elle peut être appliquée aux patients de tous âges, que ce soit des bébés ou des personnes âgées.

Les patients qui présentent un faible seuil de douleur sont les plus appropriés pour l’administration de la sédation associée à l’injection sans aiguille des anesthésiques. En plus du processus d’anesthésie/sédation, de nombreux autres facteurs permettent d’aboutir à une greffe de cheveux sans douleur, parmi lesquels : l’utilisation d’un micromoteur à faible vitesse pour l’extraction des follicules, l’utilisation de petites aiguilles cylindriques en acier chirurgical pour micromoteur qui portent le nom de poinçons. Toujours pour assurer le confort du patient lors de sa greffe de cheveux, il faudrait renouveler régulièrement les poinçons utilisés pour les extractions, se servir de lames de saphir à la place de lames en acier pour faire des incisions sur le site de destination, avoir des pansements prêts à servir après l’opération. Tous ces facteurs, ainsi que le comportement du personnel médical contribuent à apporter plus de confort au patient, ainsi qu’une certaine assurance vis-à-vis de la réussite de son intervention.